"Prends en soin : il y a toute ma vie dedans" 

 Pascal, bénéficiaire du centre d'accueil de jour "Café 115"


 

Un homme rend visite à un accueil de jour, cherchant un endroit chaud où passer le temps. En le voyant, nous sommes curieux de savoir où sont ses affaires. N'ayant rien sur lui, il sort un porte-feuille de sa veste.

Ca, c'est sa maison. 

Notre toit renferme tout ce que nous voulons préserver. Une lettre, une photo de famille, notre identité... Comment une personne en difficulté peut-elle préserver son identité tout au long de sa vie? Partant de ce constat, le fondateur d'Adileos a remédié à ce problème en montant une équipe de bénévole motivé.

Aujourd'hui l'association fête ses 4 ans. En 4 années, nous avons créé un portail de services proposés pour les structures sociales et les personnes en grandes précarités.

Arrivé à convaincre, arrivé à se faire connaitre et à aider était un projet non sans risque. C'est en voyant la motivation, la bonne volonté et le résultat de ceux qui travaillent pour et avec Adileos que l'on comprend pourquoi nous avons démarrés. Pourquoi cette question n'a pas été soulevé avant? 

Pauline, bénévole au Café 115 : "Ce gain de temps que cela nous apporte, la clarté des informations et la traçabilité n'ont rien avoir avec le simple cahier de transmission que j'avais avant, il fallait y penser...

 

Nous l'avons fait !